Honda F600 moteur G200 remplacé par Villiers G1...

 

Après la dépose du moteur cassé, il a d'abord fallu refaire le châssis qui avait souffert de plusieurs années d'utilisation. Par la suite, la fixation des pièces d'adaptation s'est faite de façon simple et aisée après leur alignement, le moteur prend sa place comme s'il faisait déjà partie intégrante de la machine. Il ne reste plus qu'à connecter le câble d'accélérateur, fixer sa commande et remettre les courroies à leurs places. Pour ma part, la poulie d'entraînement étant cassée, sur les bons conseils de monsieur Carr, j'ai pu adapter une poulie de F400 sur mon F600 en réalisant des cales d'épaisseurs afin d'aligner mes courroies. A présent, mon motoculteur est prêt à retourner au travail à moindre coût et moindre effort.




Afficher la recherche d'images